IranDroits de l'hommeIran : Rohani, "le loup souriant " à Paris

Iran : Rohani, « le loup souriant  » à Paris

-

Iran : Rohani, "le loup souriant " à Paris

Pourtant, force est de constater que dans son bilan à la tête de l’Etat iranien, est déjà désastreux et peu flatteur, notamment en matière de Droits Humains. Depuis son arrivée au pouvoir, 2000 personnes ont été exécutées, dans un pays ou la charia est la règle, et la peine de mort appliquée pour 35 motifs différents.

Le régime misogyne des mollahs institutionnalise les discriminations à l’égard des femmes notamment, et également à l’égard des minorités religieuses (chrétiens, zoroastriens, etc.), et des opposants les plus farouches (kurdes iraniens, moudjahidine). Notons que les femmes sont considérées comme des mineures à vie, dépendant du pouvoir masculin. L’Iran pratique également des châtiments corporels barbares, dignes du Moyen âge, et véritables formes de tortures institutionnalisées. 

Le président iranien prétend s’opposer à l’Etat Islamique ( Daech), constitué de mercenaires, soucieux d’établir un califat pour leur propre compte, mais on n’oublie pas que l’Iran a souvent exporté un intégrisme belliqueux, au Moyen Orient, et dans le Monde. Il est notamment responsable de l’instauration d’une Fatwa, contre Salmane Rushdie, toujours en vigueur depuis la fin des années 80, et qui avait renoncé à sa foi musulmane, pour devenir athée.

Ce souvenir résonne cruellement, suite aux attentats contre les journalistes de Charlie Hebdo, l’an dernier. L’Iran s’est également engagé à corps perdu, dans la guerre en Syrie aux côté de Bachar El Assad, sous prétexte d’asseoir sa rivalité avec l’Arabie Saoudite au Moyen Orient,, mais sa désapprobation de Daech n’est que de façade, puisque l’engrenage militaire en Syrie dont il a fait preuve, avec l’implication des pasdarans sur place, est en grande partie responsable de l’émergence de l’Etat Islamique dans l’espace public, et les exactions qui ont suivi. On peut donc douter de la capacité de l’Iran, maintenant concurrencé par la Russie sur ce terrain, à résoudre le conflit syrien. 

On ne peut donc qu’être pour le moins méfiants à l’égard du gouvernement iranien, car le retour de l’Iran sur la scène internationale n’implique pas une ouverture du régime qui, sur le plan politique, reste résolument tourné du côté  » obscur « , malgré des apparences trompeuses. La jeunesse iranienne souhaiterait s’émanciper, en contournant des interdits répressifs, ou en se familiarisant avec l’idée de démocratie, à défaut de pouvoir s’opposer frontalement au régime, au péril de sa vie.

La venue de Rohani à Paris est essentiellement motivée par des intérêts commerciaux, mais la paix dans le monde mérite sans doute mieux qu’un simple accord de façade.

 

7,062FansLike
1,166FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous