IranDroits de l'hommeArrestations ciblées en Iran : Un groupe des droits...

Arrestations ciblées en Iran : Un groupe des droits humains se dit « vivement préoccupé »

-

Iran Focus, Londres, 26 septembre – Amnesty International, groupe international militant pour les droits humains, se dit « vivement préoccupé » par la répression persistante des autorités iraniennes contre des activistes des droits humains, selon un communiqué délivré lundi par le groupe.

« Amnesty International est vivement préoccupé par les nouvelles arrestations et détentions en Iran visant des activistes des droits humains, des activistes des communautés minoritaires et d’autres personnes exerçant de manière pacifique leur droit à la liberté d’expression et d’association », a déclaré le groupe.

Le communiqué affirme que ces derniers jours, au moins 10 personnes ont été jetées en prison pour avoir manifesté contre l’exécution imminente de quatre femmes. Plus de 15 Iraniens azéris ont été emprisonnés pour avoir organisé un boycott de l’école au début de la nouvelle année scolaire, ajoute le communiqué.

« Le 24 septembre, au moins 10 personnes ont été jetées en prison pendant qu’ils manifestaient dans le calme devant les bureaux des Nations Unies à Téhéran. Ils protestaient contre l’exécution imminente de plusieurs femmes, dont Kobra Rahmanpour, Fatemeh Haghighat-pajouh, Nazanin Fathehi et Shahla Jahed ».

« Amnesty International appelle les autorités iraniennes à cesser immédiatement ces arrestations et ce harcèlement contre ceux qui exercent leurs droits de manière pacifique, y compris les défenseurs des droits humains, et à garantir que toutes ces personnes détenues soient protégées de la torture et d’autres mauvais traitements. »

Le communiqué a également mis en lumière le cas de l’ancien député du Majlis (parlement), Ali Akbar Mousavi-Kho’ini, détenu sans aucun motif depuis plus de 100 jours et qui a récemment déclaré être victime de la pression continue des autorités iraniennes qui attendent qu’il « se repente ».

Le groupe a appelé les autorités iraniennes à « cesser la pratique du harcèlement contre les personnes qui exercent de manière pacifique leur droit à la liberté d’expression et d’association ».

7,062FansLike
1,164FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous