IranDroits de l'hommeBlair appelle à une action contre l’Iran

Blair appelle à une action contre l’Iran

-

Iran Focus, Londres, 20 décembre – Le Premier ministre britannique Tony Blair a accusé mercredi l’Iran de « soutenir ouvertement le terrorisme en Irak dans le but de bloquer le processus démocratique ».

Prenant la parole devant des hommes d’affaires à Dubaï à la fin de sa tournée de six jours au Moyen Orient, Blair a déclaré que Téhéran était au cœur d’une « lutte monumentale » entre les forces de modération et l’extrémisme dans le monde entier.

« Des éléments du gouvernement iranien « tentent d’expulser le gouvernement libanais élu démocratiquement et de contrer le désir de paix de la communauté internationale en Palestine, tout en niant l’existence de l’holocauste et en cherchant à acquérir l’arme nucléaire », a affirmé Blair. « Toutefois, une grande partie de l’opinion dans le monde reste franchement presque indifférente. Il serait étrange qu’elle ne soit pas plus sérieusement impliquée. »

« Selon moi, nous devons nous réveiller. Ces forces extrémistes, qui se fondent sur une interprétation pervertie et erronée de l’Islam, ne mènent pas une guerre conventionnelle, mais elles mènent une guerre contre nous, ‘nous’ n’étant pas simplement l’Occident, ni uniquement l’Amérique et ses alliés, mais ‘nous’ étant tous ceux dans le monde qui croient en les valeurs de tolérance, de respect des autres et de liberté », a-t-il dit.

Le Premier ministre britannique a appelé la communauté internationale à « mobiliser » son alliance de modération au Moyen Orient et dans le monde afin de « vaincre les extrémistes ».

« Nous devons nous assurer de faire tout notre possible pour aider les gouvernement afghan et irakien à parvenir à une stabilité. Si l’on ‘mettait les bouts’, pour utiliser cette expression familière, ce ne serait pas uniquement de la déloyauté. Ce serait désastreux pour nos propres intérêts. »

Le monde « doit reconnaître le défi stratégique que le gouvernement d’Iran nous lance, pas son peuple, pas non plus tous ses dirigeants, mais ceux qui définissent actuellement cette politique. Ils cherchent à nous écraser au Liban, en Irak, en Palestine. Notre réponse doit être d’exposer ce qu’ils font et de former des alliances pour les empêcher de nous écraser dans la région toute entière », a-t-il ajouté.

7,062FansLike
1,157FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

L’imposture de Khamenei au sujet du coup d’État de 1953 et la révolution de 2022

Le 2 novembre, le guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a de nouveau attribué la révolution en cours...

Le régime iranien est assis au sommet d’un volcan en éruption

Les manifestations actuelles en Iran sont le volcan dont la Résistance iranienne parle depuis de nombreuses années. Ils ont...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous