IranIran (actualité)Iran: Le Nobel de la paix Shirin Ebadi ne...

Iran: Le Nobel de la paix Shirin Ebadi ne votera pas à la présidentielle

-

AFP, Téhéran, 24 mai (AFP) – Le prix Nobel de la paix, Shirin Ebadi, a annoncé qu’elle ne voterait pas à la présidentielle iranienne du 17 juin, après la disqualification des principaux candidats réformateurs.
« Ce n’est pas une élection libre, tous les candidats n’ont pas été qualifiés et un certain nombre d’entre eux ont été disqualifiés, je ne participerai pas à cette élection », a déclaré l’avocate défenseur des droits de l’Homme à Radio Farda, radio en persan financée par le Congrès américain et émettant 24 heures sur 24 vers l’Iran.
« Je ne prendrai part à aucune élection aussi longtemps qu’existera ce système d’approbation », a-t-elle déclaré selon le site de Radio Farda.
Un organe ultra-conservateur non-élu a disqualifié dimanche plus d’un millier de candidats à la présidentielle, dont le seul qui paraissait avoir quelques chances de disputer la victoire aux conservateurs. Le Conseil des gardiens n’a retenu que six noms: ceux de l’ancien président Akbar Hachémi Rafsandjani, réputé comme un conservateur pragmatique, quatre ultras tous anciens membres des Gardiens de la révolution, l’armée idéologique, et un religieux réformateur modéré quasiment condamné à la défaite.
Cette censure a suscité de vives protestations de la part des réformateurs, mais aussi les critiques des Etats-Unis et de l’Union européenne.
Shirin Ebadi s’est gardée d’appeler ses compatriotes à suivre son exemple.
« J’ai dit à maintes reprises que je ne suis pas un chef politique, ni un chef de l’opposition ou d’un parti, et je ne vais rien prescrire à qui que ce soit, les Iraniens sont assez mûrs à présent pour ne pas recevoir d’ordres ou de prescriptions », a-t-elle dit.

7,062FansLike
1,157FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

L’imposture de Khamenei au sujet du coup d’État de 1953 et la révolution de 2022

Le 2 novembre, le guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a de nouveau attribué la révolution en cours...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous