IranIran (actualité)Poutine-Chirac-Schroder réunis à Kaliningrad, l'Iran au programme

Poutine-Chirac-Schroder réunis à Kaliningrad, l’Iran au programme

-

AFP, Svetlogorsk (Russie), 3 juillet – Par Delphine THOUVENOT – Vladimir Poutine, Jacques Chirac et Gerhard Schroder se sont retrouvés dimanche dans l’enclave russe de Kaliningrad pour évoquer notamment la question du nucléaire iranien, en marge du 750ème anniversaire de l’ex-Konigsberg.
En accueillant ses hôtes dans la station balnéaire de Svetlogorsk, dans la région de Kaliningrad, enclave russe entre la Lituanie et la Pologne, M. Poutine les a invités à discuter des relations de la Russie avec l’Union européenne, mais aussi et surtout du nucléaire iranien.
« Nous sommes bien sûr soucieux d’échanger nos opinions sur la réforme de l’Organisation des nations unies, le problème du Proche-Orient, le développement de la situation en Iran avec tous les problèmes liés au programme nucléaire iranien et sur le problème nord-coréen », a dit le chef de l’Etat russe devant la presse.
Le président français a quant à lui souligné le « rôle actif » de la Russie dans l’évolution de l’Iran.
« Je salue le rôle actif de la Russie dans l’évolution que je souhaite pacifique de l’Iran », a déclaré M. Chirac.
Le premier réacteur de la centrale nucléaire iranienne de Bouchehr, construite par Moscou en dépit des objections américaines, doit être mis en exploitation en 2006, avait annoncé mercredi le chef de l’Agence fédérale atomique russe Alexandre Roumiantsev, dans un contexte d’inquiétude internationale après l’élection à Téhéran du conservateur Mahmoud Ahmadinejad.
La France et l’Allemagne font quant à elles partie du groupe des trois pays européens (UE-3, avec le Royaume-Uni) qui négocient avec l’Iran l’abandon de son programme nucléaire.
La Russie rappelle régulièrement que Téhéran a le droit « d’exploiter le nucléaire à des fins pacifiques » et d’acquérir pour cela une technologie moderne.
Elle ajoute toutefois être — comme l’Europe et les Etats-Unis — contre la prolifération des armes nucléaires et estime nécessaire que le programme atomique iranien soit placé sous contrôle international.
Le président russe a par ailleurs évoqué sa récente rencontre à Moscou avec le président chinois Hu Jintao, soulignant que l’Inde, l’Iran et le Pakistan allaient être invités « à titre d’observateurs » au sein du « groupe de Shanghaï », une organisation de sécurité qui regroupe la Russie, la Chine et des pays d’Asie centrale anciennement soviétiques.
« Je voudrais également parler avec vous de tous les problèmes liés à cette région du monde », l’Asie centrale, a relevé M. Poutine devant ses hôtes.
L’Asie centrale, où une « révolution » populaire a renversé en mars dernier le régime d’Askar Akaïev en place depuis quinze ans et où une insurrection populaire a été réprimée dans le sang en Ouzbékistan par le très autoritaire Islam Karimov, reste une région instable.
Le président Jacques Chirac a évoqué quant à lui les relations Russie-UE comme « un élément essentiel de l’équilibre mondial », approuvé par le chancelier allemand Gerhard Schroder.
Celui-ci s’est « réjoui » d’avoir été invité en marge des 750 ans de la ville de Kaliningrad, l’ex-Konigsberg allemande qui fut jusqu’en 1945 la capitale de la Prusse orientale.
« Nous vous sommes reconnaissants de votre geste », a ajouté le chancelier, qui doit participer avec M. Poutine à la cérémonie lors de laquelle l’université de Kaliningrad doit être baptisée Emmanuel Kant.

7,062FansLike
1,155FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

L’imposture de Khamenei au sujet du coup d’État de 1953 et la révolution de 2022

Le 2 novembre, le guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a de nouveau attribué la révolution en cours...

Le régime iranien est assis au sommet d’un volcan en éruption

Les manifestations actuelles en Iran sont le volcan dont la Résistance iranienne parle depuis de nombreuses années. Ils ont...

Alors que les manifestations se poursuivent, le régime iranien se délite

Le monde a été captivé par la bravoure et la résistance des manifestants iraniens, en particulier les jeunes générations...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous