IranIran (actualité)Iran - 272 villes iraniennes confrontées au stress hydrique

Iran – 272 villes iraniennes confrontées au stress hydrique

-

Au cours des derniers jours, les villes iraniennes de Shahr-e Kord et Hamedan ont été le théâtre d’importantes manifestations en raison de la pénurie d’eau. Des vidéos publiées sur les réseaux sociaux ont révélé l’ampleur de la catastrophe, les hôpitaux et autres services de santé publique étant durement touchés par cette crise. Comme ces villes sont considérées comme deux des centres de captage d’eau les plus importants d’Iran, en théorie, elles ne devraient pas être confrontées à une pénurie d’eau.

Pour comprendre la crise du stress hydrique, il faut d’abord expliquer le mot crise. Les experts disent: «Une crise est une situation dans laquelle un système ou des parties de celui-ci sont perturbés (ou menacés d’être perturbés) et des changements soudains ou destructeurs dans une ou plusieurs variables du système de base provoquent l’instabilité de l’ensemble du système.»

Cette crise du stress hydrique a maintenant touché différents niveaux dans environ 272 villes à travers l’Iran, a perturbé la vie quotidienne des gens et a mis leur santé en danger.

Priver les gens d’eau potable entraînera la transmission de maladies telles que le choléra, la typhoïde, la poliomyélite, l’hépatite A et la diarrhée. Cette catastrophe s’est produite en raison des politiques néfastes du régime iranien ui ne parvient pas à fournir à la population une eau potable sûre et propre.

Le Council of Foreign Relations (CFR) a expliqué le stress hydrique comme suit : « Le stress hydrique ou la pénurie se produit lorsque la demande d’eau potable et utilisable dans une zone donnée dépasse l’offre. Du côté de la demande, la grande majorité – environ 70 % – de l’eau douce mondiale est utilisée pour l’agriculture, tandis que le reste est réparti entre les usages industriels (19 %) et domestiques (11 %), y compris pour l’eau potable. Du côté de l’offre, les sources comprennent les eaux de surface, telles que les rivières, les lacs et les réservoirs, ainsi que les eaux souterraines, accessibles via les aquifères.

La question reste-t-elle de savoir ce qui cause cette pénurie d’eau ? Selon les experts dans ce domaine, la rareté de l’eau est souvent divisée en deux catégories : la rareté physique, lorsque la rareté de l’eau existe en raison des conditions écologiques locales ; et la rareté économique, lorsque les infrastructures hydrauliques sont insuffisantes. Les deux se conjuguent souvent pour créer un stress hydrique.

Les experts ont déclaré que même lorsqu’il existe des causes naturelles au stress hydrique d’une région, comme le réchauffement climatique, où pour chaque augmentation de 1 ° C de la température moyenne mondiale, cela entraîne une baisse de 20% des ressources en eau renouvelables. Cependant, les facteurs humains ont clairement joué le rôle principal dans ce problème, en ne fournissant pas d’eau potable et d’assainissement sûr.

Mark Giordano, expert en gestion de l’eau à l’Université de Georgetown aux États-Unis, a déclaré : « Presque toujours, le problème de l’eau potable n’a rien à voir avec la pénurie physique d’eau. Cela a à voir avec la rareté des moyens financiers et politiques à mettre en place dans l’infrastructure pour fournir de l’eau potable aux gens.

272 villes iraniennes confrontées au stress hydriqueLe principal facteur humain en Iran, ce sont les priorités du régime, des projets qui non seulement ne profitent pas au peuple, mais sont également contraires aux intérêts du peuple. Ceux-ci incluent les projets nucléaires ou les programmes de missiles et de drones, les activités malveillantes dans la région, le financement de forces par procuration et la propagation du terrorisme, qui coûtent tous beaucoup d’argent et gaspillent le capital national dans le processus.

Bien sûr, lorsque la fourniture de services et le bien-être et le confort des personnes ne sont pas une priorité, le résultat sera une crise de stress et de pénurie d’eau.

Atabak Jafari, PDG de la Water and Wastewater Engineering Company du régime, a déclaré que 272 villes sont confrontées à un stress hydrique et que le nombre de villages qui ont besoin d’un approvisionnement mobile en eau a considérablement augmenté en été.

Selon lui, en mai de cette année, 4 953 villages du pays étaient couverts par l’approvisionnement mobile en eau, mais cela est passé à 6 000 à 7 000 villages pendant les mois d’été. Anoushirvan Mohseni Bandapi, le chef du Centre pour la qualité de l’air et le changement climatique, a récemment déclaré que d’ici 2040, le stress hydrique de l’Iran dépassera probablement 80 %.

Selon le journal Hamshahri, actuellement, les provinces du Sistan et du Balouchistan, de Téhéran, du Khuzestan, du Khorasan Razavi, de l’Azerbaïdjan oriental et d’Alborz ont respectivement le stress hydrique le plus élevé en Iran, tandis qu’environ 53 % de la capacité des barrages du pays est vide.

7,062FansLike
1,155FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

L’imposture de Khamenei au sujet du coup d’État de 1953 et la révolution de 2022

Le 2 novembre, le guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a de nouveau attribué la révolution en cours...

Le régime iranien est assis au sommet d’un volcan en éruption

Les manifestations actuelles en Iran sont le volcan dont la Résistance iranienne parle depuis de nombreuses années. Ils ont...

Alors que les manifestations se poursuivent, le régime iranien se délite

Le monde a été captivé par la bravoure et la résistance des manifestants iraniens, en particulier les jeunes générations...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous