IranIran (actualité)Iran : Laridjani sera le nouveau négociateur nucléaire en...

Iran : Laridjani sera le nouveau négociateur nucléaire en chef (IRNA)

-

Iran Focus, Londres, 8 août – Ali Laridjani, un proche du guide suprême Ali Khameneï, va être nommé secrétaire général du Conseil suprême de sécurité nationale (CSSN) iranien et négociateur en chef, a annoncé l’agence de presse IRNA.

IRNA a cité Ali Aghamohammadi, porte-parole du CSSN disant que l’ancien patron ultra de la radiotélévision sera sous peu nommé officiellement à ce poste par le nouveau président ultra. Laridjani remplacera Hassan Rohani, un religieux qui a jusqu’à présent dirigé les négociations. Le CSSN prend les décisions capitales sur la sécurité du pays.

« On s’attend à ce que le président Ahmadinejad promulgue de manière imminente le décret en faveur d’Ali Laridjani et qu’il prenne en charge le dossier nucléaire », a ajouté Aghamohammadi.

Il y a moins d’un mois, Laridjani avait été approuvé par le comité de sélection ministérielle au Parlement pour occuper ce poste.

Ali Laridjani est largement considéré comme le fils favori du guide suprême Ali Khameneï. Il avait été choisi comme candidat unique du camp conservateur pour les élections de juin, mais son manque de charisme et sa piètre performance en public montraient qu’il n’avait aucune chance de devenir président.

Ces derniers temps, Laridjani a effectivement assumé la position de premier assistant du nouveau président Ahmadinejad alors qu’il travaillait à la formation de son gouvernement. Laridjani a transféré son bureau au parlement près du bureau provisoire du nouveau président. Il était à ses côtés dans la plupart de ses apparitions publiques récentes, y compris lors de sa rencontre avec le Premier ministre irakien Ibrahim al-Jafari.

Ces développements ont alimenté les spéculations à Téhéran comme quoi Laridjani serait nommé premier vice-président ou ministre des affaires étrangères, tout en servant de secrétaire du CSSN.

Depuis qu’il a quitté son poste de directeur-général à la radiotélévision officielle, Laridjani siégeait au CSSN comme représentant personnel de l’ayatollah Khameneï.

Laridjani a été commandant supérieur des gardiens de la révolution. Son frère, Sadegh Laridjani, est un religieux membre du puissant Conseil des Gardiens. Un autre de ses frères, Mohammad-Djavad, est considéré comme un idéologue majeur de la faction de Khameneï.

Quand il était vice-ministre des gardiens de la révolution dans les années 1980, Laridjani a été impliqué dans le soutien aux activités terroristes des agents de l’Iran au Liban et ailleurs dans le monde musulman.

Durant son bref passage au ministère de l’orientation islamique et de la culture, il a adopté une ligne dure qui a beaucoup fait pour étouffer ce qui restait d’activités culturelles indépendantes en Iran. Durant ses longues années passées à la tête du conglomérat de la radiotélévision, Laridjani a introduit des programmes télévisés « islamisés » conformes, pour reprendre ses termes, à « la politique et aux directives du guide suprême ».

Dans le gouvernement de Rafsandjani dans les années 1990, Laridjani est devenu un membre clé du comité secret mis en place par l’ayatollah Khameneï pour « contrer l’offensive culturelle contre la république islamique ». Les autres membres de la bande étaient le vice-ministre des renseignements d’alors Saïd Emami et le vice-commandant en chef des gardiens de la révolution Bagher Zolghadr.

Le comité avait planifié et mené des meurtres en série de dissidents en Iran et plusieurs assassinats à l’étranger. Il avait aussi ordonné la production de plusieurs programmes télévisés produit par IRIB et le Vevak pour discréditer les opposants. Quand les meurtres et les autres activités du trio sont devenus un poids pour les dirigeants religieux, Saïd Emami est devenu un bouc-émissaire et a été arrêté comme « renégat ». Les médias ont ensuite rapporté qu’il s’était suicidé en prison en avalant un produit « épilatoire ».

En 2003, Laridjani a mis en place deux télévisions de langue arabe, Al-Alam et Sahar, et un réseau de radios 24h sur 24 à destination de l’étranger, pour diffuser les valeurs islamistes dans l’opinion publique du Moyen-Orient. Les autorités irakiennes ont condamné les radios pour leur incitation à la violence. La France a interdit Sahar à cause de son « idéologie intégriste » et sa propagande anti-sémite.

A son nouveau poste de chef des négociations nucléaires et à la tête de la plus haute instance de décision du pays en matière de sécurité, on s’attend à ce qu’il imprime sa marque de rigidité idéologique qui le caractérise. Il reste à voir si l’apparatchik favori de l’ayatollah Khameneï se verra donner un statut unique en se voyant aussi offrir le ministère des affaires étrangères.

7,062FansLike
1,156FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

L’imposture de Khamenei au sujet du coup d’État de 1953 et la révolution de 2022

Le 2 novembre, le guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a de nouveau attribué la révolution en cours...

Le régime iranien est assis au sommet d’un volcan en éruption

Les manifestations actuelles en Iran sont le volcan dont la Résistance iranienne parle depuis de nombreuses années. Ils ont...

Alors que les manifestations se poursuivent, le régime iranien se délite

Le monde a été captivé par la bravoure et la résistance des manifestants iraniens, en particulier les jeunes générations...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous