IranIran (actualité)Les ultras en Iran se réjouissent de l’emprise des...

Les ultras en Iran se réjouissent de l’emprise des pasdarans sur le nouveau gouvernement

-

Iran Focus, Téhéran, 16 août – Des députés du Majlis (parlement) ultraconservateur ont réservé un accueil favorable à la liste de 21 ministres proposée par le nouveau président Ahmadinejad, qui compte au moins treize anciens commandants des gardiens de la révolution (les pasdarans) et leurs organes affiliés, ainsi que cinq anciens responsables du ministère des renseignements (Vevak) et du parquet de la révolution.

« La présence de gardiens de la révolution dans le gouvernement va le renforcer », a dit un ténor de la faction ultra du parlement lundi.

Reza Zavareï a dit au député du Majlis lundi que la présence écrasante de figures des gardiens de la révolution dans la nouvelle équipe gouvernementale « facilitera les problèmes associés au programme nucléaire du pays ».

Zavareï n’a pas développé ses propos, mais un responsable du groupe d’opposition du Conseil national de la résistance iranienne avait déclaré dans une conférence de presse à Vienne la semaine dernière que les dirigeants ultras de l’Iran cherchaient à détourner davantage de ressources du gouvernement vers le programme nucléaire clandestin d’armes atomique en donnant aux pasdarans un plus grand contrôle sur la branche exécutive.

Ahmad Pishbine, un autre député ultra, a déclaré à l’agence de presse officielle ILNA lundi que « ceux qui ont servi dans les gardiens de la révolution ont prouvé leur loyauté à la révolution et à la république islamique. Ce sont de vrais révolutionnaires et on peut donc compter sur eux. Leur présence dans les centres vitaux du pays est nécessaire ».

« Les gardiens de la révolution sont les enfants spirituels de l’imam Khomeiny », a affirmé ce député.

Pichbine a prédit que les 21 candidats de la liste d’Ahmadinejad seraient approuvés par le parlement la semaine prochaine sans sérieuses objections.

En février 2004, des ultras, dont au moins 70 anciens commandants des pasdarans s’étaient assurés une écrasante majorité au Majlis. Avec un judiciaire dominé par des conservateurs et l’arrivée d’Ahmadinejad à la présidence, le camp ultra du guide suprême Khameneï a pris en main toutes les institutions clés du pouvoir.

Mohammad-Nabi Roudaki, un député de la ville de Chiraz dans le sud, a déclaré au Majlis que « la présence de gardiens de la révolution et de responsables des renseignements dans le futur gouvernement est des plus bénéfiques ».

« Le passé des ministres d’Ahmadinejad chez les gardiens de la révolution et les organes de renseignements permettra au gouvernement d’aller de l’avant », selon Roudaki qui siège à la commission parlementaire de la sécurité nationale et des affaires étrangères.

7,062FansLike
1,165FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous