IranIran (actualité)La milice en Iran attaque l’ambassade britannique à coups...

La milice en Iran attaque l’ambassade britannique à coups de pierres

-

Iran Focus, Téhéran, 28 septembre – Des centaines de membres de la milice paramilitaire du Bassidj ont mené une manifestation violente devant l’ambassade britannique à Téhéran mercredi après-midi pour protester contre la résolution proposée par le Royaume Uni et adoptée par l’AIEA pour sanctionner les activités nucléaires de l’Iran.

Les manifestants ont attaqué le bâtiment de l’ambassade à coups de pierres, d’œufs et de tomates. Plusieurs fenêtres de l’ambassade ont été brisées.

Des drapeaux américains et britanniques ont été brûlés durant la manifestation. Un pneu a aussi été brûlé et jeté contre le portail principal de l’ambassade.

On pouvait entendre des cris comme « Mort à l’Angleterre ! » et « Mort à l’Amérique ! ». Les manifestants agitaient de larges bannières où était écrit « Amérique, Angleterre, honte à vous et à vos magouilles ! », « La technologie nucléaire est notre droit naturel », « L’enrichissement de l’uranium doit commencer à Natanz ! ».
Les protestataires ont aussi appelé à la fermeture de l’ambassade britannique et à l’expulsion de son ambassadeur Richard Dalton. Plusieurs sites en persan gérés par des partisans du président Ahmadinejad ont publié au début de la semaine que l’Iran considérait le rappel de son ambassadeur à Londres et l’expulsion de celui de Grande-Bretagne.

Des slogans ont aussi été entendus contre le président Bush : « Nous jurons sur le sang des martyrs que nous te tuerons, Bush ! », hurlaient les miliciens.

Des manifestations précédentes du Bassidj devant cette ambassade à Téhéran avaient déjà tourné à la violence.

Deux explosions ont été entendues près de l’ambassade dimanche soir, sans qu’i l y ait de confirmation immédiate sur les causes des déflagrations.

A la mi-août, des centaines de miliciens ultras s’étaient attroupés devant ce bâtiment, en criant « mort à l’Angleterre » et demandant que les « espions » britanniques quittent le pays. Ils avaient fait s’abattre une pluie de pierres et de tomates sur les murs, et avaient piétiné des drapeaux israélien et américain avant de les faire brûler.

7,062FansLike
1,159FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

L’imposture de Khamenei au sujet du coup d’État de 1953 et la révolution de 2022

Le 2 novembre, le guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a de nouveau attribué la révolution en cours...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous