IranIran (actualité)Iran : Pas de blessé dans l’explosion d’une petite...

Iran : Pas de blessé dans l’explosion d’une petite bombe dans une ville pétrolière

-

Reuters, Téhéran, 29 janvier – Tard samedi soir, une bombe explosive a détoné à Ahvaz, ville pétrolière du sud-ouest du pays en proie à des troubles, mais n’a causé aucun blessé, a rapporté l’agence de presse officielle IRNA.

Les gens ont afflué dans la rue dans un mouvement de panique après l’explosion, selon l’agence. Huit personnes sont mortes mardi lorsque deux bombes ont soufflé une banque et un bâtiment public à Ahvaz, capitale de la province du Khuzestan à majorité arabe.

Le Khuzestan est le lieu de troubles ethniques depuis avril, et cinq personnes sont décédées dans des manifestations provoquées par des rumeurs selon lesquelles le gouvernement envisageait d’installer des non Arabes dans le sud-ouest de l’Iran afin de réduire l’influence arabe dans cette région.

Le président Mahmoud Ahmadinejad doit se rendre à Ahvaz lundi. Depuis avril, la ville connaît par intermittence des émeutes et des attentats à la bombe.

« Une enquête préliminaire a démontré que l’objet qui a détoné était une bombe explosive », a déclaré à IRNA le gouverneur du Khuzestan, Amir Hayat Moqaddam, en référence à un engin conçu pour faire plus de bruit que de dégâts.

Un groupe peu connu militant pour l’indépendance de la minorité arabe en Iran a revendiqué les attentats de mardi dans une déclaration sur Internet, mais cette affirmation n’a pas pu être vérifiée.

La semaine dernière, l’Iran a accusé l’armée britannique en Irak d’avoir coopérer avec les poseurs de bombes. La Grande-Bretagne a nié ces accusations et a condamné les attentats.

Le procureur général d’Iran, Qorbanali Dorri Najafabadi, a averti dans le quotidien conservateur Resalat que la justice prendrait des mesures sévères contre les terroristes.

« Les individus derrière les attentats à la bombe d’Ahvaz seront considérés comme des ‘mohareb’ », terme religieux utilisé pour décrire une personne luttant contre Dieu. Un mohareb risque la peine de mort en vertu de la loi islamique.

Sept personnes ont été tuées dans des attentats à la bombe en juin et six dans une explosion en octobre. Quelques installations pétrolières mineures ont été bombardées en septembre.

Environ 3 pourcent des 69 millions d’habitants en Iran sont arabes mais les autorités sont très sensibles aux mouvements de protestations et de mécontentement dans les territoires arabes du sud ouest, où se situent les plus grands champs de pétrole du pays.

7,062FansLike
1,178FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Le monde doit reconnaître le droit du peuple iranien à l’autodéfense

Victor Hugo a dit un jour : "Quand la dictature est un fait, la révolution devient un droit." Tout...

Iran : 60 % de la population est pauvre

Les paniers de subsistance du peuple iranien se réduisent considérablement. Ceci, à son tour, a introduit de nouvelles préoccupations...

Eldar Mamedov, un conseiller de Bruxelles ou un ami du régime en Iran

Eldar Mamedov a été l'un des principaux acteurs du scandale de Qatargate. Le scandale de corruption de Qatargate, pour...

L’éventuelle inscription des pasdaran sur la liste des organisations terroristes effraie le régime iranien

Jeudi, le Parlement européen a adopté une résolution appelant à des pressions supplémentaires sur le régime iranien, notamment la...

Comment la censure d’Internet nuit à l’économie iranienne

Alors qu'au cours des quatre derniers mois, l'accès à Internet en Iran a été coupé ou sévèrement limité, le...

Le régime iranien cache les violations des droits humains dans ses prisons

Après plus de quatre mois de soulèvements nationaux en Iran, la brutalité de l'appareil sécuritaire et judiciaire du régime...

Doit lire

Eldar Mamedov, un conseiller de Bruxelles ou un ami du régime en Iran

Eldar Mamedov a été l'un des principaux acteurs du...

Iran : Un régime effondré et ses forces démoralisées

Il ne fait aucun doute que le régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous