IranIran (actualité)Rafsandjani rencontre à Damas les chefs du Hezbollah et...

Rafsandjani rencontre à Damas les chefs du Hezbollah et du Hamas

-

AFP, Damas, 13 avril – L’ancien président iranien Akbar Hachémi Rafsandjani, en visite à Damas, a rencontré le secrétaire général du Hezbollah chiite libanais, Hassan Nasrallah, ainsi que les chefs du Hamas et du Jihad islamique palestiniens, a-t-on appris jeudi de source iranienne.

M. Rafsandjani s’est entretenu avec Hassan Nasrallah mercredi soir à l’ambassade d’Iran à Damas, a précisé cette source sous couvert de l’anonymat.
Lors de cet entretien, M. Rafsandjani a affirmé qu' »il ne fallait pas que les conflits entre les diverses forces politiques au Liban transforment le pays en un thétre de combat », selon la même source.

« L’unité des forces au Liban et leur appui à la résistance sont nécessaires pour poursuivre le combat et obtenir la victoire contre l’occupation » israélienne, a-t-il affirmé.

« La résistance palestinienne passe aujourd’hui par une nouvelle étape qui nécessite l’appui de l’ensemble des pays musulmans (…) pour obtenir la victoire », a-t-il affirmé.

Hassan Nasrallah a estimé de son côté que l’enrichissement de l’uranium par l’Iran « sera un grand appui moral à la résistance ».

Il a par ailleurs affirmé que la suspension des aides financières aux Palestiniens n’empêchera pas la poursuite de la résistance contre l’occupation israélienne.
Mercredi soir, M. Rafsandjani a également rencontré le chef du bureau politique du Hamas, Khaled Mechaal, et le secrétaire général du Jihad islamique, Ramadan Chalah, selon une source diplomatique iranienne.

« Le monde musulman est fier que Téhéran ait acquis la technologie nucléaire », a affirmé M. Mechaal au cours de l’entretien. Il a estimé que « l’enrichissement de l’uranium par l’Iran représente un soutien moral important pour le peuple palestinien et les héros de la résistance », selon la même source.

Il a par ailleurs répété que « les pressions exercées par l’Occident sur le mouvement Hamas n’empêcheront pas la poursuite de la résistance » et a appelé les « pays musulmans à soutenir la résistance palestinienne ».

M. Rafsandjani a assuré que l’Iran continue à soutenir la résistance palestinienne et a critiqué « les Etats occidentaux qui ont suspendu les aides à l’Autorité palestinienne ».

Arrivé mercredi à Damas, l’ancien président iranien s’est également entretenu avec le Premier ministre syrien, Mohammed Naji Otri, et le ministre des Affaires étrangères, Walid Mouallem, « des pressions extérieures qu’affrontent la Syrie et l’Iran », d’après l’agence de presse officielle syrienne Sana.

7,062FansLike
1,161FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous