IranIran (actualité)Les conservateurs britanniques appellent Blair à agir concernant l'Iran

Les conservateurs britanniques appellent Blair à agir concernant l’Iran

-

Iran Focus, Londres, 22 mai – Le parti conservateur de l’opposition britannique a appelé le gouvernement du Premier ministre sortant Tony Blair à augmenter la pression sur l’Iran au Conseil de sécurité des Nations unies afin de contrer les menaces de prolifération nucléaire.

David Cameron, leader du parti tory, s’est exprimé depuis le centre de Londres et a déclaré que la politique actuelle de la Grande-Bretagne était un échec. Il a recommandé au gouvernement britannique d’adopter l’approche plus robuste de la carotte et du bâton et de combiner des sanctions plus sévères avec d’éventuelles mesures incitatives clairement définies, ce afin de persuader Téhéran de revenir à la table des négociations.

« Le gouvernement britannique doit travailler au sein de l’Union européenne avec ses alliés pour que des pénalités plus lourdes soient imposées à l’Iran qui n’a pas respecté ses engagements. L’UE est le plus important partenaire commercial de l’Iran. Elle doit se servir de toute son influence pour limiter l’accès au système financier européen pour les banques iraniennes, en réduisant progressivement le nombre de crédits à l’exportation pour l’Iran et en mettant en oeuvre une action ciblée afin de limiter les investissements européens dans le gaz et le pétrole iraniens », a déclaré Cameron.

Il a mis en garde contre la possibilité d’un Iran nucléaire au moment où les violences se poursuivent en Irak et en Afghanistan voisins, puis il a ajouté : « Notre objectif doit être clair : persuader l’Iran de suspendre son programme nucléaire, de respecter les résolutions de l’Agence internationale de l’Energie atomique et du Conseil de sécurité de l’ONU et de revenir à la table des négociations ».

Imposer des pénalités plus sévères consiste à accroître l’étendue et la portée des sanctions, tandis que les mesures incitatives doivent inclure une perspective plus probable de négociations, en particulier avec les
États-Unis, a expliqué Cameron.

La Grande-Bretagne doit faire pression de façon plus énergique pour obtenir des sanctions de l’ONU, telles que des restrictions plus strictes sur les individus impliqués dans les programmes nucléaires et de missiles balistiques de l’Iran, un embargo sur la vente d’armes à l’Iran et des mesures visant à décourager les nouveaux investissements dans le programme nucléaire iranien, a-t-il ajouté.

« Nous devons collaborer avec les États-Unis avec plus de vigueur pour assurer que les bonnes mesures incitatives soient présentées à l’Iran, s’il choisit la bonne voie. »

« Des sanctions plus importantes ; des mesures incitatives clairement définies. Cette approche est absolument nécessaire et devient maintenant extrêmement urgente », a-t-il ajouté.

« Ne vous méprenez pas : la menace grandit. L’étendue et la vitesse de notre réponse doivent être à la mesure de celle-ci. L’ONU doit agir, dans l’UE et avec les USA. Le monde doit proposer aux leaders iraniens un choix très clair. Soit vous dialoguez avec nous, vous vous engagez vis-à-vis du monde et intégrez notre communauté internationale, avec tous les avantages que cela comporte pour votre peuple. Soit vous subissez des sanctions plus lourdes, une isolation croissante et un statut de paria », a affirmé Cameron.

7,062FansLike
1,158FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

L’imposture de Khamenei au sujet du coup d’État de 1953 et la révolution de 2022

Le 2 novembre, le guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a de nouveau attribué la révolution en cours...

Le régime iranien est assis au sommet d’un volcan en éruption

Les manifestations actuelles en Iran sont le volcan dont la Résistance iranienne parle depuis de nombreuses années. Ils ont...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous