IranIran (actualité)Arabie: préparer les armées des monarchies du CCG à...

Arabie: préparer les armées des monarchies du CCG à affronter les « menaces »

-

AFP, Ryad, 7 novembre – Le vice-ministre saoudien de la Défense, Abdel Rahmane Ben Abdel Aziz, a appelé mercredi les six monarchies pétrolières du Golfe à développer leurs armées face aux « menaces (qu’elles) affrontent ».

« Il nous incombe d’oeuvrer pour le développement de nos forces armées pour qu’elles soient en mesure d’assurer la stabilité régionale et la sécurité des sources d’énergie à la lumière des menaces que nous affrontons », a dit le prince Abdel Rahmane lors d’une réunion à Ryad des ministres de la Défense des six monarchies du Conseil de coopération du Golfe (CCG).

Cet impératif militaire est dicté « par un voisinage stratégique, un changement des sources de menaces, l’apparition du danger terroriste et la montée de forces régionales influentes dans la région » du Golfe, a ajouté le prince Abdel Rahmane, cité par l’agence officielle Spa.

Il semblait se référer notamment à l’Iran dont le programme nucléaire controversé fait planer le risque d’un nouveau conflit armé dans la région.

Le responsable saoudien a plaidé pour « une coordination en matière d’armement et de formation » entre les forces armées du CCG (Arabie saoudite, Emirats arabes unis, Koweït, Bahreïn, Qatar et Oman).

Le secrétaire général du CCG, Abdel Rahmane Al-Attiyah a, pour sa part, appelé les pays membres à se tenir prêts à à l’éventualité d’un conflit entre les Etats-Unis et l’Iran.

« Les dangers et les défis que vit notre région nous commandent d’être vigilants et de nous préparer » à toute éventualité, a-t-il dit, invitant les six membres du CCG à « conjuguer leurs efforts, unifier leurs potentialités et coordonner leurs actions à tous les niveaux ».

M. Attiyah a déclaré à la presse avoir reçu, le 5 novembre, une étude de faisabilité sur un programme nucléaire régional pour le Golfe, élaborée avec l’aide de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA).

Elle sera soumise aux ministres des Affaires étrangères du CCG, qui se réuniront le 12 novembre à Doha pour préparer le sommet du groupe régional, prévu début décembre au Qatar, a-t-il ajouté.

Lors de leur dernier sommet annuel en décembre 2006 à Ryad, les chefs d’Etat des six monarchies du CCG avaient annoncé leur volonté de développer « un programme commun dans le domaine de la technologie nucléaire à des fins pacifiques, conformément aux normes et règles internationales ».

7,062FansLike
1,168FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Sanctions, une réponse incontournable aux violations des droits de l’homme par l’Iran et aux violations du JCPOA

Les manifestations en Iran durent depuis plus de deux mois, mi-septembre, une jeune femme kurde est décédée après avoir...

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à l'échelle nationale depuis la mi-septembre. Les autorités agissent contre les...

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Doit lire

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à...

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous