IranIran (actualité)Un caporal britannique reconnu coupable d'espionnage au profit de...

Un caporal britannique reconnu coupable d’espionnage au profit de l’Iran

-

AFP, 5 novembre 2008 – Un caporal britannique, interprète auprès du commandant des troupes de l’Otan en Afghanistan en 2006, a été reconnu coupable d’espionnage au profit de l’Iran mercredi par un tribunal londonien.

Daniel James, 45 ans, a été reconnu coupable par le tribunal de l’Old Bailey d’être entré en contact par e-mails en 2006 avec le colonel Mohammad Hossein Heydari, un assistant militaire de l’ambassade d’Iran à Kaboul.

Le caporal, qui avait plaidé non coupable, était à cette époque interprète auprès du général David Richards, alors commandant en chef de la Force internationale d’assistance à la sécurité (Isaf) en Afghanistan.

Daniel James, né à Téhéran sous le nom d’Esmail Mohammed Beigi Gamasai, est arrivé au Royaume-Uni lorsqu’il était jeune adolescent et est devenu citoyen britannique en 1986, puis a changé son nom en 1997. Il a travaillé comme croupier, professeur de danse et agent de sécurité d’une discothèque avant de devenir réserviste en 1987.

Arrivé en Afghanistan en mars 2006 pour un an, il avait été employé à partir de mai 2006 comme interprète du général Richards grâce à sa connaissance du farsi, sa langue maternelle, et de sa variante afghane, le dari, l’une des deux langues officielles d’Afghanistan.

Au moment de son arrestation en décembre 2006 sur la base militaire de Brize Norton au Royaume-Uni alors qu’il s’apprêtait à s’envoler vers Kaboul, Daniel James était en possession d’une clé USB contenant deux dossiers estampillés "confidentiel Otan", avec un relevé quotidien de la situation (déplacement des troupes, stocks de munition et de carburant, activités des insurgés).

7,062FansLike
1,160FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous