IranIran (actualité)La troïka européenne «avance les yeux ouverts» avec l'Iran,...

La troïka européenne «avance les yeux ouverts» avec l’Iran, affirme Michel Barnier

-

AP, Paris, 8 février — La secrétaire d’Etat américaine Condoleezza Rice a noté mardi à Paris que Washington appréciait les efforts de la «troïka» européenne négociant actuellement avec Téhéran sur l’arrêt de son programme nucléaire, mais l’Iran ne doit pas être autorisé à mettre le processus à mal.
«Nous avançons les yeux ouverts» dans ces négociations, a souligné son homologue Michel Barnier au cours d’une conférence de presse conjointe au Quai d’Orsay, «pour convaincre le régime de Téhéran de renoncer à l’arme nucléaire dont cette région n’a pas besoin».
Les Européens (France, Allemagne, Grande-Bretagne), qu’il a qualifiés d»’avant-garde», outre du soutien de la Russie, de la Chine et de la communauté internationale, ont «besoin de la confiance et du soutien des Etats-Unis dans cette phase très délicate où nous sommes». C’est l’un des messages qui ont été transmis à la cheffe de la diplomatie américaine lors de ses divers entretiens en France, a-t-il ajouté.
Washington, qui pense que l’Iran entend poursuivre son programme nucléaire militaire sous couvert de nucléaire civil, a haussé le ton contre Téhéran ces derniers temps.
«Nous sommes profondément inquiets par le comportement tant intérieur qu’extérieur du régime iranien», a redit Mme Rice, avant d’ajouter qu’elle «appréciait les efforts» menés par la troïka pour ramener l’Iran «dans le giron de la communauté internationale»: «ce dont nous avons besoin, c’est d’une unité d’objectif et de message aux Iraniens, et nous ne devrions pas laisser les Iraniens créer de nouvelles conditions qui devront être remplies avant qu’ils acceptent de respecter leurs engagements internationaux», a-t-elle ajouté.
Les négociateurs iraniens et européens se sont retrouvés mardi à Genève, pour tenter de débloquer la situation. Les discussions sont prévues pour durer jusqu’à jeudi. Les Européens veulent que Téhéran renonce à ses activités permettant de mettre au point des armes nucléaires, en échange d’assistance technologique et de relance des pourparlers commerciaux. Le régime des mollahs refuse de mettre un terme définitif à ses activités d’enrichissement de l’uranium.

7,062FansLike
1,167FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Sanctions, une réponse incontournable aux violations des droits de l’homme par l’Iran et aux violations du JCPOA

Les manifestations en Iran durent depuis plus de deux mois, mi-septembre, une jeune femme kurde est décédée après avoir...

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à l'échelle nationale depuis la mi-septembre. Les autorités agissent contre les...

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Doit lire

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à...

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous