IranIran (actualité)Les USA révèlent qu'ils détiennent un trafiquant d'armes iranien

Les USA révèlent qu’ils détiennent un trafiquant d’armes iranien

-

AFP:  Les Etats-Unis ont pour la première fois révélé mercredi qu’ils maintenaient en détention sur leur sol un Iranien soupçonné de trafic d’armes vers l’Iran, qui a été extradé il y a deux ans, selon des déclarations du procureur fédéral du Delaware (est).

Le ministère de la Justice a précisé dans un communiqué qu’Amir Hossein Ardebili avait plaidé coupable en mai 2008 et que sa peine serait prononcée le 14 décembre.

Poursuivi notamment pour contrebande, complot et blanchiment d’argent, l’homme a été confondu après trois ans de travail d’infiltration par un agent fédéral américain sous couverture. M. Ardebili était, selon le ministère, "un agent chargé d’acquérir des armes en grande quantité pour le compte du gouvernement iranien".

"Les accusations qui sont révélées aujourd’hui racontent l’histoire d’un homme responsable de passations de marché pour le gouvernement iranien", a expliqué à la presse David Weiss, procureur fédéral du Delaware. Le travail de M. Ardebili "était de se fournir et d’exporter illégalement des technologies et du matériel militaires américains", a-t-il ajouté.

"Son seul client était le gouvernement iranien, il a acheté illégalement du matériel pour qu’il soit utilisé par l’Iran dans le cadre de ce qu’il croyait être la préparation de ce pays à une guerre contre les Etats-Unis", a précisé le procureur.

Evoquant une "affaire majeure", M. Weiss a précisé que l’enquête visant Amir Hossein Ardebili avait commencé en 2004. Selon les documents de justice révélés mercredi, ce ressortissant iranien a "demandé et dépensé des millions de dollars pour vendre des composants (militaires) américains à l’Iran", essentiellement de l’électronique de bord pour des avions de chasse.

La presse locale avait révélé mardi matin que M. Ardebili avait été arrêté en Géorgie en 2007 puis extradé secrètement vers les Etats-Unis. Selon le journal, l’Iran a plusieurs fois officiellement demandé sa libération.

Le ministère a précisé que l’homme était en possession d’un ordinateur portable dont le contenu a permis aux autorités américaines de suivre plusieurs pistes avant de révéler son arrestation et sa détention.

Les Etats-Unis arrêtent régulièrement sur le sol américain des personnes soupçonnées d’envoyer des armes vers l’Iran. L’agence fédérale américaine des douanes et de l’immigration affirme avoir en 2007-2008 procédé à 333 arrestations dans le cadre de 2.252 enquêtes ouvertes pour exportation illégale d’armes ou de technologies militaires, en majorité vers l’Iran ou la Chine.

Récemment, le Belge Jacques Monsieur, trafiquant d’armes notoire, a plaidé coupable aux Etats-Unis d’avoir cherché à vendre des composants d’armes américaines à Téhéran.

7,062FansLike
1,165FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous