IranIran (actualité)Allemagne: la ministre de la Justice appelle l'Iran à...

Allemagne: la ministre de la Justice appelle l’Iran à libérer 2 journalistes

-

AFP: La ministre allemande de la Justice, Sabine Leutheusser-Schnarrenberger, et ses collègues des Länder (Etats régionaux) ont appelé l’Iran à libérer deux journalistes allemands emprisonnés sur son sol depuis près de quatre mois.

« J’appelle le gouvernement iranien à libérer immédiatement les journalistes emprisonnés depuis le 10 octobre et à rendre possible leur retour en Allemagne », a lancé la ministre dans le journal Bild am Sonntag (BamS) paru dimanche, pour lequel travaillent les deux journalistes.

Un appel similaire des 16 ministres régionaux des Länder est aussi publié dans ce média, propriété du groupe Axel Springer et qui pour la première fois mentionne explicitement le nom de ses journalistes emprisonnés: Marcus Hellwig et Jens Koch sont en détention depuis 16 semaines, soit 112 jours, écrit-il.

La présidente de la conférence des ministres régionaux de la Justice, Angela Kolb, a prôné dans BamS « un geste d’humanité » de la part de l’Iran.

Les deux journalistes ont été arrêtés en octobre à Tabriz (nord-ouest), alors qu’ils interviewaient le fils et l’avocat de Sakineh Mohammadi-Ashtiani, une Iranienne condamnée à la lapidation, pour qui la communauté internationale s’est mobilisée.

BamS précise qu’un secrétaire d’Etat allemand, Wolf-Ruthart Born, s’est rendu la semaine dernière à Téhéran pour discuter du dossier, sans obtenir toutefois les résultats espérés.

Le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Andreas Peschke, a assuré dans BamS que Berlin restait engagé « avec la même intensité » dans ce dossier.

Les journalistes étrangers doivent obtenir une autorisation spéciale du ministère de la Culture iranien pour pouvoir travailler en Iran. Les deux Allemands ne l’avaient pas demandée, argue Téhéran.

Interrogé par l’hebdomadaire Der Spiegel début janvier, le ministre iranien des Affaires étrangères Ali Akbar Salehi avait demandé des « excuses » au groupe Springer et estimé que « si l’éditeur et la rédaction en chef reconnaissaient avoir commis une erreur, ce serait un geste très utile ».

 

7,062FansLike
1,155FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

L’imposture de Khamenei au sujet du coup d’État de 1953 et la révolution de 2022

Le 2 novembre, le guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a de nouveau attribué la révolution en cours...

Le régime iranien est assis au sommet d’un volcan en éruption

Les manifestations actuelles en Iran sont le volcan dont la Résistance iranienne parle depuis de nombreuses années. Ils ont...

Alors que les manifestations se poursuivent, le régime iranien se délite

Le monde a été captivé par la bravoure et la résistance des manifestants iraniens, en particulier les jeunes générations...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous