IranIran (actualité)Irak: 400 premiers Moudjahidine prêts à quitter le camp...

Irak: 400 premiers Moudjahidine prêts à quitter le camp Achraf (Radjavi)

-

AFP: Maryam Radjavi, la dirigeante du Conseil national de la résistance iranienne (CNRI, opposition en exil), a affirmé mercredi que 400 premiers réfugiés iraniens étaient « prêts » à quitter le camp d’Achraf pour un autre lieu d’accueil temporaire en Irak.

Selon un accord signé dimanche par l’Irak et l’ONU, les quelque 3.400 Moudjahidine du peuple (principale composante du CNRI) du camp d’Achraf doivent être relogés dans un lieu d’accueil temporaire en Irak, le temps que l’ONU règle la question de leur statut de réfugié, étape indispensable avant leur installation hors d’Irak.

« Malgré les tirs de roquettes de 107 mm sur Achraf les 25 et 27 décembre (…), 400 Achrafiens sont prêts, en signe de bonne volonté, à se rendre à la première occasion au camp Liberty avec leurs véhicules et leurs biens meubles », a déclaré Mme Radjavi dans un communiqué.

Le nom du camp Liberty a été évoqué une première fois par la secrétaire d’Etat américaine Hillary Clinton qui a salué l’accord de dimanche en s’engageant à ce que des responsables de l’ambassade américaine se rendent « régulièrement » sur le nouveau site.

Ce camp est situé près de l’aéroport de Bagdad, sur une ancienne base américaine, selon le CNRI.

L’Irak, qui a repoussé à avril la fermeture d’Achraf et s’est engagé à « assurer la sécurité des habitants du nouveau lieu » d’accueil selon l’ONU, n’a précisé ni l’emplacement de ce camp temporaire ni la date du transfert des réfugiés.

« Le transfert du premier groupe est en même temps un test pour l’attitude du gouvernement irakien sur les engagements qu’il a pris auprès de l’ONU et des USA », a souligné Mme Radjavi dans son communiqué, qui a exprimé en particulier sa « gratitude à Hillary Clinton ».

Les Moudjahidine du peuple se sont installés en Irak pendant la guerre Iran-Irak (1980-1988) et avaient reçu le soutien du régime de Saddam Hussein pour mener des actions armées contre l’Iran.

Après la chute du dictateur irakien en 2003, ils ont été désarmés par les forces américaines qui ont assuré la sécurité du camp avant de la transférer en 2009 aux forces irakiennes, dont les responsables entretiennent de très bonnes relations avec Téhéran.

Le 8 avril, une attaque du camp d’Achraf par les forces irakiennes a fait 36 morts et 300 blessés, selon le CNRI.

7,062FansLike
1,159FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

L’imposture de Khamenei au sujet du coup d’État de 1953 et la révolution de 2022

Le 2 novembre, le guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a de nouveau attribué la révolution en cours...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous