IranIran (actualité)Le Canada retire l'OMPI et ajoute la "Force Qods"...

Le Canada retire l’OMPI et ajoute la « Force Qods » d’Iran à sa liste des « entités terroristes »

-

Iran Focus : Le Canada a suivit l’exemple de l’Union européenne et des Etats-Unis et a retiré de sa liste noire l’Organisation des Moudjahiddines du peuple d’Iran (OMPI).

Le Canada a en revanche annoncé qu’il ajoutait la « Force Qods » des Gardiens de la révolution, qui mène les opérations extérieures de la garde prétorienne du régime iranien, à sa liste des « entités terroristes ».

« Le gouvernement du Canada a pris la décision, pour des raisons de principes, d’ajouter les Forces Qods du Corps des Gardiens de la révolution islamique à la liste » des entités terroristes du Code criminel canadien, a déclaré Vic Toews, ministre de la Sécurité publique.

La « Force Qods » est l’unité chargée de toutes les opérations extérieures, officielles ou clandestines, du corps d’élite de la République islamique. Forte de plusieurs milliers de membres, elle serait particulièrement active dans les pays du Moyen-Orient, selon les analystes occidentaux>.

Dans son communiqué, Ottawa accuse la Force Qods « d’exporter la révolution iranienne par diverses activités, notamment en facilitant les opérations terroristes ».

« La Force Qods fournit des armes, du financement et un entraînement paramilitaire à des groupes extrémistes, dont les talibans, le Hezbollah libanais, le Hamas, le Jihad islamique palestinien et le Front populaire de libération de la Palestine – Commandement général », affirme le Canada.

L’inscription sur la liste noire de l’opposition au régime des mollahs, faisait partie de la politique de complaisance des pays occidentaux avec le régime iranien. Elle a fourni une excuse à la répression des sympathisants de  l’opposition en Iran.

Maryam Radjavi Radjavi, la dirigeante de la Résistance iranienne s’est félicitée de la radiation de l’OMPI de la liste noire canadienne et de l’inscription de la Force Qods sur la liste terroriste, estimant que ces décisions portent un coup majeur au régime iranien :

« Le temps est venu d’écarter totalement la politique de complaisance et de reconnaître et soutenir la Résistance iranienne pour renverser le régime des mollahs et instaurer la démocratie en Iran », a-t-elle déclaré.

7,062FansLike
1,156FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

L’imposture de Khamenei au sujet du coup d’État de 1953 et la révolution de 2022

Le 2 novembre, le guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a de nouveau attribué la révolution en cours...

Le régime iranien est assis au sommet d’un volcan en éruption

Les manifestations actuelles en Iran sont le volcan dont la Résistance iranienne parle depuis de nombreuses années. Ils ont...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous