IranNucléaireL'UE et les Etats-Unis veulent une clarification avec l'Iran...

L’UE et les Etats-Unis veulent une clarification avec l’Iran (diplomates)

-

AFP, Vienne, 4 juin – par Michael ADLER — L’Union européenne et les Etats-Unis restent déterminés à obtenir que l’Iran renonce à toutes ses activités liées à l’enrichissement d’uranium et souhaitent dissiper tout éventuel malentendu à ce sujet avec Téhéran, ont déclaré samedi des diplomates.

Un diplomate américain et un diplomate de l’UE ont indiqué que les négociateurs des trois pays européens impliqués dans le dossier du nucléaire iranien – l’Allemagne, la France et la Grande-Bretagne, ou UE-3 – allaient s’efforcer auprès des autorités iraniennes de clarifier ce qui semble être un malentendu sur la position de Washington.
Cette confusion serait liée, selon les diplomates, à une déclaration du président américain George W. Bush qui pourrait avoir conduit les responsables iraniens à croire que Washington n’était pas opposé à ce que l’Iran enrichisse de l’uranium à de faibles niveaux d’enrichissement.
Lors d’une conférence de presse mardi à Washington, M. Bush, déclarant que les Iraniens avaient violé les mesures internationales de sécurité nucléaire, a poursuivi : « Pour cette raison, on ne peut pas leur faire confiance lorsqu’il s’agit d’uranium hautement enrichi, ou de l’enrichissement d’uranium à de hauts niveaux ».
« Et pour cette raison, notre politique est de les empêcher d’avoir la capacité de développer de l’uranium enrichi jusqu’au point où ils seraient en mesure de fabriquer une arme nucléaire », a ajouté le président Bush.
Selon le diplomate de l’UE, qui a requis l’anonymat, le fait que M. Bush a parlé d’uranium hautement enrichi – et pas d’uranium faiblement enrichi, qui n’est pas approprié à un usage militaire – peut avoir induit les Iraniens en erreur.
Pour ce diplomate, la position de M. Bush, semblant ne pas exclure l’enrichissement d’uranium à de bas niveaux, « a encouragé les Iraniens à demander davantage ». « Il leur a servi sur un plateau d’argent quelque chose qui va même au-delà des formulations de l’UE-3 », a-t-il souligné.
La position de l’UE-3 est en effet que l’Iran doit renoncer à toutes les activités d’enrichissement de l’uranium quelles qu’elles soient.
Mais selon un diplomate américain, les Iraniens « se sont complètement mépris sur ce que le président a dit ».
« Le gouvernement des Etats-Unis estime que l’Iran ne doit pas être autorisé à conserver une quelconque capacité sensible concernant le cycle du combustible nucléaire, ce qui comprend l’enrichissement, la conversion, le retraitement et les réacteurs à eau lourde », a déclaré le diplomate américain sous le couvert de l’anonymat.
Il a toutefois ajouté que les négociateurs européens allaient « rendre la position américaine plus claire pour les Iraniens » et le diplomate de l’UE l’a confirmé.
Par ailleurs, selon le diplomate européen, l’Iran a déclaré jeudi aux ambassadeurs des pays de l’UE-3 à Téhéran qu’il voulait que les pourparlers reprennent rapidement et refusait d’attendre jusqu’au mois d’août comme cela avait été proposé auparavant.
Le fait que l’Iran déclare que le calendrier prévu n’était plus acceptable « a vraiment été une grosse surprise », a ajouté le diplomate.
Mais un négociateur iranien a démenti samedi que Téhéran ait rejeté le calendrier proposé par l’UE-3. « Nous sommes toujours en train d’examiner la proposition européenne, d’écouter les dernières choses que les Européens ont à nous dire, et nous donnerons notre réponse la semaine prochaine », a déclaré ce négociateur, Ali Agha Mohammadi.

7,062FansLike
1,159FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

L’imposture de Khamenei au sujet du coup d’État de 1953 et la révolution de 2022

Le 2 novembre, le guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a de nouveau attribué la révolution en cours...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous