IranNucléaireLa Syrie et l’Iran obtiennent de la technologie allemande...

La Syrie et l’Iran obtiennent de la technologie allemande pour la fabrication de missiles

-

DPA, Munich, 7 novembre – Samedi dernier, le magazine d’actualité Focus a révélé que Berlin avait averti les industriels allemands que les fabricants de missiles iraniens et syriens se procuraient du matériel allemand de haute technologie par l’intermédiaire de sociétés criminelles basées à Moscou.

Au départ, le matériel était exporté en toute légalité à Moscou, où les intermédiaires, qui se font passer pour des compagnies industrielles et des instituts de recherche russes accrédités, les réexpédiaient directement en Iran et en Syrie.

Dans cet article, qui devait être publié lundi et dont la primeur a été communiquée aux média d’information, Focus disait que le procédé était décrit dans un message d’avertissement confidentiel envoyé à de nombreuses sociétés allemandes et qui leur demandait de demeurer sur leurs gardes, en vue du risque de duperie.

Ce message disait que l’Iran est en train d’obtenir des instruments de mesure, des systèmes de propulsion et de guidage dans le but d’améliorer les performances de son Chahab 3, un missile de portée moyenne. Le Chahab 3 peut transporter une tête nucléaire et frapper l’Europe car il a une portée de 3.500 kilomètres.

Le magazine a ensuite révélé que la Syrie se procuraient ces systèmes pour moderniser ses missiles Scud de fabrication russe et désormais vieillis. Les Scuds constituent une menace principalement pour Israël.
Le message d’avertissement émis par Berlin cite les noms de 15 entreprises qui ont leurs coordonnées à Moscou, St Petersbourg et Samara et qui ont par le passé été impliqués dans ce type de transactions illégales. Parmi ceux-ci se trouve un institut attaché à l’Université d’Enseignement Technique d’Etat de Moscou.

Mais l’article du magazine Focus n’a pas clairement établi si par ce stratagème les équipements, qui ont une grande utilité dans des applications militaires, avaient déjà atteint l’Iran et la Syrie.

7,062FansLike
1,165FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous