IranNucléaireNouvel ultimatum de l'ONU à l'Iran

Nouvel ultimatum de l’ONU à l’Iran

-

Nouvelobs.com, 31 juillet – Le Conseil de sécurité demande à l’Iran de suspendre l’enrichissement d’ici un mois sous peine de sanctions.

L e Conseil de sécurité des Nations unies a approuvé lundi 31 juillet une résolution donnant à l’Iran jusqu’au 31 août pour suspendre ses activités d’enrichissement d’uranium, sous peine de sanctions internationales.

Le texte avait été officiellement distribué vendredi soir aux 15 membres du Conseil de sécurité.

Des propositions rejetées

Le ministre iranien des Affaires étrangères Hamid Reza Asefi avait prévenu dimanche que Téhéran écarterait les propositions du groupe des Six si la résolution était approuvée. La résolution élaborée par la Grande-Bretagne, la France et l’Allemagne avec l’appui des Etats-Unis a été adoptée par 14 voix contre une, celle du Qatar, seul pays arabe membre du Conseil de sécurité de l’ONU.

Selon l’ambassadeur du Qatar Nassir al-Nasser, il fallait laisser plus de temps aux autorités iraniennes. Elles avaient annoncé qu’elles donneraient d’ici le 22 août prochain leur réponse à la proposition du Groupe des Six (les cinq membres permanents du Conseil de sécurité -France, Grande-Bretagne, Etats-Unis, Russie et Chine- et l’Allemagne).

Offre de coopération

Les Six ont fait une offre de coopération nucléaire civile, économique et politique, en échange d’une suspension des activités d’enrichissement d’uranium le temps des négociations. Mais le 12 juillet, ils ont décidé de renvoyer la question du nucléaire iranien devant le Conseil de sécurité, estimant que Téhéran n’avait pas pris les mesures nécessaires pour permettre à des négociations de débuter.

Pour le chef de la diplomatie iranienne, une résolution ajouterait « de nouvelles tensions » au Moyen-Orient. Faisant allusion à la crise au Liban, il a estimé que toute décision du Conseil de sécurité à l’encontre de l’Iran montrerait que l’instance est à la solde de la politique américaine dans la région.

« Nous ne sommes pas d’accord avec la présentation de cette résolution à un moment où notre région est en flammes », a de son côté commenté Nassir al-Nasser. « Nous ne voyons pas le tort qu’il y aurait eu à attendre quelques jours pour épuiser toutes les possibilités et déterminer les véritables intentions de l’Iran ».

Un rapport de L’AIEA

L’Agence internationale pour l’énergie atomique (AIEA) remettra un rapport fin août pour vérifier si l’Iran s’est conformé à la résolution adoptée lundi. Si tel n’est pas le cas, le Conseil de sécurité pourra alors décider des sanctions politiques et économiques, selon le texte de la résolution.

Si Téhéran accepte en revanche de suspendre ses activités d’enrichissement et participer à des négociations, les Six sont prêts à s’abtenir de nouvelles actions au Conseil de sécurité, ont expliqué des diplomates.

AP

7,062FansLike
1,161FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous