IranNucléaireAhmadinejad: l'Iran donnera une réponse ferme à toute sanction

Ahmadinejad: l’Iran donnera une réponse ferme à toute sanction

-

AFP, Téhéran, 30 octobre – Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad a prévenu lundi que toute sanction internationale déboucherait sur une « réponse adéquate et ferme » de Téhéran, lançant cette nouvelle mise en garde aux grandes puissances au moment où elles étudient un projet de mesures contre l’Iran.

« Nous ne cherchons pas la tension, mais toute action qui visera à nous restreindre recevra une réponse adéquate et ferme de la part du peuple iranien », a déclaré M. Ahmadinejad lors d’un rassemblement à Pishva, dans la province de Téhéran.

« Le peuple iranien, avec l’aide de Dieu, a résisté et malgré les sanctions a réussi à atteindre les sommets du nucléaire. En cas de nouvelles sanctions, nous atteindre d’autres sommets encore », a-t-il ajouté, dans ce discours diffusé par la télévision d’Etat.

Le programme nucléaire irakien constitue « un droit absolu du peuple iranien », a encore déclaré M. Ahmadinejad.

Il a également lancé une violente attaque contre la Grande-Bretagne, l’accusant d’avoir préparé le projet de résolution actuellement examiné par les grandes puissances.

« A propos de la résolution, je dis au gouvernement britannique qu’il ne recueillera rien d’autre que l’humiliation et la bassesse. Vous pouvez gesticuler et mener des actions enfantines, mais cela ne vous rapportera rien », a-t-il dit.

Les cinq membres permanents du Conseil de sécurité de l’ONU (Etats-Unis, Russie, France, Grande-Bretagne, Chine) et l’Allemagne étudient actuellement un projet de résolution pour imposer des sanctions à l’Iran, après son refus de suspendre ses activités d’enrichissement, comme l’exigeait la résolution 1696 du conseil.

Ces sanctions, qui cibleraient les programmes nucléaire et balistique iraniens, visent à obtenir de l’Iran qu’il suspende son enrichissement d’uranium.

« Ils disent que si l’Iran refuse de suspendre son enrichissement, ils imposeront des sanctions et ne nous vendrons plus de pièces utilisées dans les industries nucléaire et balistique. Je leur dis, si vous avez fourni ne serait-ce qu’un boulon, déclarez-le. Je dis que nous ne voulons aucune aide de votre part », a déclaré M. Ahmadinejad dans un second discours prononcé lundi à Varamine, retransmis en direct à la télévision.

Il a ajouté que Téhéran « n’acceptait aucune discrimination » en matière nucléaire, insistant sur la volonté de l’Iran d' »utiliser toutes les capacités du cycle du combustible nucléaire ».

L’enrichissement d’uranium à un niveau inférieur à 5% sert à fabriquer du combustible nucléaire pour les centrales nucléaires civiles mais peut être utilisé pour la construction de l’arme atomique s’il atteint un niveau de 90%.

L’Iran, qui a officiellement annoncé samedi avoir mis en route une seconde cascade de 164 centrifugeuses destinées à faire de l’enrichissement d’uranium, doit porter le nombre de ses machines à environ 3.000 pour passer au stade industriel.

« J’espère que la chaîne des activités de recherche (en matière d’enrichissement) sera complétée le plus rapidement possible », a déclaré un peu plus tôt le chef de la diplomatie iranienne Manouchehr Mottaki.
Selon l’Agence internationale de l’energie atomique (AIEA), les scientifiques iraniens travaillent également sur l’installation d’une troisième cascade de 164 centrifugeuses.

L’unité pilote de centrifugeuses que l’Iran veut mettre en place à Natanz (centre) comprendra environ six cascades de 164 centrifugeuses, soit environ 1.000 centrifugeuses.

7,062FansLike
1,161FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous