IranNucléairePour le prince héritier du Bahrein, l'Iran veut l'arme...

Pour le prince héritier du Bahrein, l’Iran veut l’arme atomique

-

AFP, Londres, 2 novembre – Le prince héritier de Bahreïn, cité vendredi par des journaux britanniques, a accusé l’Iran de chercher à acquérir l’arme nucléaire, devenant ainsi le premier haut responsable du Golfe à lancer de telles accusations contre la République islamique.

« Ils (les Iraniens) n’ont pas de bombe. Ils sont en train d’en développer une, ou en train de développer la capacité de l’acquérir », a déclaré cheikh Salman ben Hamad Al-Khalifa, dans une interview aux quotidiens The Times et The Daily Telegraph.

« La région toute entière » pourrait être engagée dans un éventuel conflit militaire entre les Etats-Unis et l’Iran, a aussi déclaré cheikh Salman dont le pays est l’un des principaux alliés des Etats-Unis dans le Golfe et abrite le siège de la Vème Flotte américaine.

Qualifiant la menace d’un conflit militaire de « mortellement sérieuse », il a appelé l’Inde et la Russie à aider à trouver une solution diplomatique.

« Il est encore temps de négocier », a estimé le prince héritier de Bahreïn, un archipel dont les habitants sont majoritairement chiites mais qui est dirigé par une dynastie sunnite.

Cheikh Salman, cité aussi par le quotidien The Independent dans un article de son correspondant à Manama, intitulé « La crainte d’une guerre imminente contre l’Iran jette une ombre sur le boom (économique) à Bahreïn », a par ailleurs souhaité que les pays du Golfe soient consultés « totalement » avant une éventuelle guerre contre l’Iran.

« Nous n’avions pas été totalement consultés lorsque (l’ancien) régime irakien avait été écarté » du pouvoir, a-t-il expliqué.

« Nous voulons être partie prenante de n’importe quelle mesure prise à l’égard de l’Iran. Nous ne souhaitons pas nous réveiller un jour et voir notre ciel soudain assombri (par les fumées) et les sirènes (d’alarme) en train de retentir dans toutes les rues », a-t-il ajouté.

L’Occident, les Etats-Unis en tête, soupçonnent Téhéran de chercher à se doter de l’arme nucléaire sous le couvert de son programme nucléaire civil. L’Iran dément et soutient que son programme nucléaire ne vise qu’à répondre à l’explosion de sa demande intérieure en électricité.

Washington, tout en privilégiant le dialogue pour contraindre Téhéran à cesser ses activités nucléaires sensibles, n’a pas écarté la possibilité d’une action militaire.

7,062FansLike
1,167FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Le rôle des étudiants et des universités dans le soulèvement national de l’Iran

Lors du soulèvement national du peuple iranien, qui a débuté à la mi-septembre de cette année, les étudiants ont...

Sanctions, une réponse incontournable aux violations des droits de l’homme par l’Iran et aux violations du JCPOA

Les manifestations en Iran durent depuis plus de deux mois, mi-septembre, une jeune femme kurde est décédée après avoir...

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à l'échelle nationale depuis la mi-septembre. Les autorités agissent contre les...

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Doit lire

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à...

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous