IranNucléaireWashington fait pression pour de nouvelles sanctions contre l'Iran

Washington fait pression pour de nouvelles sanctions contre l’Iran

-

The Associated Press, 2 novembre – Le sous-secrétaire d’Etat américain Nicholas Burns a exhorté vendredi la Chine et la Russie à soutenir le renforcement des sanctions à l’ONU contre l’Iran, soulignant que la position de Pékin et Moscou était cruciale pour parvenir à une solution diplomatique dans le dossier du nucléaire iranien.

M. Burns, qui s’est entretenu à Londres avec les représentants des quatre autres membres du Conseil de sécurité et de l’Allemagne, a prôné un accroissement des pressions sur Téhéran. Les Etats-Unis jugent nécessaire « d’accélérer la diplomatie » et de « renforcer les sanctions », a-t-il déclaré à l’Associated Press.

« Nous voulons une solution diplomatique », a-t-il assuré. « Nous ne voulons pas renoncer à la diplomatie, mais nous avons besoin de l’aide des pays (du Conseil de sécurité) pour cela, notamment du soutien de la Russie et de la Chine. »

Les diplomates des six pays présents à la réunion ont fait le point sur l’avancement des pourparlers avec l’Iran avant l’expiration d’une échéance donnant jusqu’au mois prochain à Téhéran pour révéler complètement le détail de son programme nucléaire.

Les Etats-Unis poussent à l’adoption d’une troisième résolution onusienne instaurant une nouvelle série de sanctions contre Téhéran, mais la Russie et la Chine restent sceptiques. « Nous sommes déçus du manque de coopération de la Chine sur une troisième résolution », a reconnu M. Burns.

Le régime iranien a jusqu’à décembre pour répondre à toutes les questions de l’AIEA (Agence internationale de l’énergie atomique) sur son programme nucléaire, demeuré en grande partie secret jusqu’à il y a quatre ans. Un rapport d’étape sur l’avancée de ces discussions doit être publié à la mi-novembre par le patron de l’AIEA, l’Egyptien Mohammed el-Baradei.

Le chef de la diplomatie allemande Frank-Walter Steinmeier a apporté jeudi son soutien à de nouvelles sanctions si Téhéran ne coopère pas sur ce dossier. AP

7,062FansLike
1,158FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

L’imposture de Khamenei au sujet du coup d’État de 1953 et la révolution de 2022

Le 2 novembre, le guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a de nouveau attribué la révolution en cours...

Le régime iranien est assis au sommet d’un volcan en éruption

Les manifestations actuelles en Iran sont le volcan dont la Résistance iranienne parle depuis de nombreuses années. Ils ont...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous