NewsResistancele ministre iranien des Renseignements : Plus de dix...

le ministre iranien des Renseignements : Plus de dix espions nucléaires travaillant pour les USA et

-

AFP : 22 décembre – Une dizaine d’espions arrêtés au cours des derniers mois fournissaient des informations sur le nucléaire iranien aux services de renseignement américains et israéliens, a affirmé mercredi le ministre iranien des Renseignements Ali Younessi, cité par l’agence officielle Irna.
« Plus de dix espions nucléaires ont été arrêtés au cours de cette année », a déclaré M. Younessi devant la presse iranienne.
« Ils travaillaient pour le Mossad et la CIA et ont été arrêtés à Téhéran et à Hormozgan (sud) », a-t-il ajouté.
Certains d’entre eux, peut-être trois, « travaillaient pour l’Organisation iranienne de l’énergie atomique et les autres étaient de profession libérale », a-t-il dit.
« Ils ont été remis au tribunal révolutionnaire et leur identité ne sera pas révélée avant le début de leur procès », a-t-il dit.
Les premières informations ne précisaient pas les faits qui leur étaient reprochés.
Le 7 décembre dernier, le porte-parole de la justice avait annoncé que « le procès des espions nucléaires se tiendrait probablement à huis clos après la fin de l’enquête ».
En août, M. Younessi avait annoncé l’arrestation d’un « certain nombre d’espions qui transmettaient à l’étranger des informations sur le programme nucléaire iranien ».
Il avait ajouté que « les +hypocrites+ (l’appellation donnée aux Moudjahidine du peuple, organisation d’opposition au régime islamique en exil) ont pris la plus grande part au transfert des informations ». « Par le passé, ils se sont même glorifiés d’avoir fait de l’espionnage contre l’Iran et, lors d’une conférence de presse aux Etats-Unis, ils se sont vantés d’avoir fourni des renseignements aux Américains et à d’autres », avait-il précisé.
En juillet 2000, la justice iranienne avaient condamné à des peines de prison dix juifs et deux musulmans accusés d’espionnage pour Israël qui ont finalement été libérés en 2003.
Pour sa part, le général Mohammad Salimi, le commandant en chef de l’armée iranienne, a affirmé que les forces armées iraniennes avaient reçu l’ordre de se préparer pour défendre les sites nucléaires iraniens contre toute attaque.
« L’armée de l’air a reçu instruction de protéger avec toutes ses forces les sites nucléaires iraniens », a déclaré le général Salimi, cité par le quotidien gouvernemental Iran.
« L’armée de l’air a suspendu toutes ses manoeuvres pour un temps et a concentré ses moyens sur les patrouilles de combat dans le ciel », a-t-il ajouté.
Le général répondait à une question sur des informations de presse concernant une simulation d’attaque par des forces ennemies contre la centrale nucléaire de Bouchehr, actuellement en construction par les Russes dans le sud du pays.
« Toutes nos forces, l’armée de terre, les forces anti-aériennes, les radars tactiques (…) sont en train de protéger les sites nucléaires et une attaque contre ces sites ne sera pas possible aussi facilement », a-t-il déclaré.
Ces derniers mois, des journaux israéliens, américains et arabes ont publié des informations sur une éventuelle attaque américaine et israélienne contre les sites nucléaires iraniens.
Les responsables américains et israéliens ont toutefois démenti l’existence d’un plan d’attaque contre l’Iran.
Les Etats-Unis et Israël sont les deux principaux critiques des activités nucléaires que Téhéran proclame purement civiles mais qui, selon eux, servent de couverture pour fabriquer l’arme atomique.
Le discours militaire iranien affirme régulièrement qu’Israël doit être « rayé de la carte » et les avancées annoncées du programme de missiles conventionnels de la République islamique renforcent les inquiétudes d’Israël.

7,062FansLike
1,168FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous