OpinionPresse internationaleL’Irak sous influences: Influences iraniennes

L’Irak sous influences: Influences iraniennes

-

La Libre belgique: Par Vincent BraunLes chiites ayant le vent en poupe à Bagdad, le régime des mollahs serre l’étreinte. L’Iran y déploie toute son influence et affirme sa puissance sur la région.

Double jeu de l’Iran en Afghanistan

(…) Avec le retour de balancier favorable aux chiites irakiens, l’Iran tient là une occasion unique d’étendre son influence en Irak et d’affirmer un peu plus sa puissance dans la région. La République islamique, qui s’est battue pendant huit ans contre l’Irak de Saddam Hussein dans les années 80, aurait tout à gagner à étendre son influence. Le régime des mollahs, en pleine radicalisation depuis plusieurs années avec à sa tête le populiste Ahmadinejad, se voit déjà en patron du Moyen-Orient face à l’ennemi juré Israël et son mentor américain.

Pour y parvenir, l’Iran pèse de tout son poids, utilisant tous les moyens disponibles. Ses ingérences en Irak étaient d’ailleurs dénoncées en bloc cette semaine par le Conseil national de la résistance iranienne (NCRI), un « parlement » iranien en exil. Certaines de ces allégations viennent d’ailleurs d’être recoupées par les documents américains relatifs à la guerre en Irak publiés la semaine dernière par le site d’information WikiLeaks.

La résistance iranienne a ainsi rappelé l’existence d’une liste de quelque 32 000 agents irakiens payés par le régime de Téhéran pour noyauter l’appareil politique à Bagdad. Une information que le conseil de la résistance avait dévoilée et transmise il y a quatre ans aux autorités irakiennes. Sans résultat apparent.

Lors d’une rencontre avec la presse lundi dernier, le président de la commission des Affaires étrangères du NCRI, Mohammad Mohaddessin, a également souligné que la République islamique ne s’était pas simplement contentée de poursuivre ses ingérences dans les affaires irakiennes mais qu’elle les avait intensifiées, « en raison du projet des mollahs d’ouvrir la voie à Maliki pour un second mandat en tant que Premier ministre ».

Les services de renseignements iraniens ont ainsi réorganisé, armé et entraîné des groupes terroristes ainsi que la rébellion irakienne. D’autres exemples de l’ingérence de l’Iran en Irak concernent la contrebande d’armes et l’infiltration de groupe terroristes. A titre d’exemple, M. Mohaddessin a mis en exergue des révélations faites il y a six ans relatives à la présence de membres du Hezbollah au Pays des Deux Fleuves. Des affirmations que WikiLeaks vient récemment de corroborer à la faveur d’un document de 2006 montrant que les Américains avaient appris que le corps des Gardiens de la révolution iraniens et les miliciens islamistes du Hezbollah libanais entraînaient conjointement des milices chiites irakiennes à enlever des soldats américains.

Des documents montrent encore que Nouri al Maliki était au courant de certaines opérations terroristes qui ont ensanglanté le pays et notamment Bagdad. En tant que Premier ministre, et donc (selon la Constitution irakienne) commandant en chef des forces armées, il est particulièrement visé, alors que les tractations pour la formation d’un nouveau gouvernement n’en finissent plus de se poursuivre près de huit mois après les élections.
 
29 octobre 2010

http://www.lalibre.be/actu/international/article/620083/l-irak-sous-influences.html

7,062FansLike
1,158FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

L’imposture de Khamenei au sujet du coup d’État de 1953 et la révolution de 2022

Le 2 novembre, le guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a de nouveau attribué la révolution en cours...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous