Iran and its NeighboursIrakL'Iran est la clé du terrorisme en Irak (ministre...

L’Iran est la clé du terrorisme en Irak (ministre irakien de la Défense)

-

AFP : 15 décembre – Le ministre irakien de la Défense, Hazem Chaalane, a accusé mercredi l’Iran d’être « l’ennemi le plus dangereux » de l’Irak et d’orchestrer dans ce pays « un grand réseau terroriste ».
« L’Iran est l’ennemi le plus dangereux de l’Irak et de tous les Arabes », a affirmé ce ministre chiite, lors d’une conférence de presse à Bagdad.
« La clé du terrorisme » en Irak est l’Iran qui y « orchestre un grand réseau terroriste », a-t-il ajouté.
« Nous ne laisserons pas l’Etat safavide (dynastie qui régna sur la Perse du 16ème au 18ème siècle) revenir en Irak », a-t-il encore dit. En 1501, le Chah Ismaïl a fondé en Perse l’Etat safavide et proclamé le chiisme religion officielle.
« Le terrorisme en Irak est entretenu par le renseignement iranien, le renseignement syrien, les affidés de Saddam Hussein en collaboration avec le groupe (de l’islamiste jordanien Abou Moussab) Zarqaoui », a-t-il encore dit.
Selon lui, « le financement et l’entrainement des terroristes se déroulent en Iran et en Syrie ». Puis, s’adressant à des officiers supérieurs de la Garde nationale et de l’armée irakienne, il leur a dit: « Votre courage contiendra l’invasion noire », en allusion aux religieux chiites iraniens.
Il s’en est pris également violemment à la liste chiite aux élections irakiennes du 30 janvier parrainée par le grand ayatollah Ali Sistani.
« C’est une liste iranienne », a-t-il dit.
Il a en outre accusé dr Hussein al-Chahrastani, qui en est une des têtes de liste, d’être un agent iranien. « Cet expert a travaillé durant deux ans sur le programme nucléaire en Iran après avoir été libéré en 1991. Il revient aujourd’hui avec la prétention de devenir le chef du gouvernement irakien. Nous ne laisserons pas faire cela », a-t-il dit.
M. Chahrastani, qui a obtenu son doctorat en chimie nucléaire à l’Université de Toronto, a été le principal responsable de la commission à l’énergie atomique irakienne jusqu’en 1979, quand Saddam Hussein est devenu président.
Refusant de participer au programme d’armement nucléaire, il a été emprisonné durant 10 ans dans la sinistre prison d’Abou Ghraib jusqu’en 1991. Il s’est alors rendu en Iran avec sa femme et ses trois enfants avant de se rendre en Grande Bretagne où il est devenu professeur.

7,062FansLike
1,160FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous