Iran and its NeighboursIrakLe nom de Jaafari jette la confusion en Iran...

Le nom de Jaafari jette la confusion en Iran et en Irak

-

The Washington Times, 15 septembre – Par Iason Athanasiadis – Est-ce que le vrai Mohammad Ali Jaafari, qui dirige maintenant le corps de gardiens de la révolution en Iran, pourrait faire s’il vous plaît un pas en avant ? L’existence de deux Iraniens en vue avec des noms identiques a créé la confusion, à l’intérieur et à l’extérieur de l’Iran, sur qui est en charge du groupe accusé par les Etats-Unis d’armer des milices chi’ites en Irak.

Les forces kurdes ont brièvement emprisonné un homme nommé Mohammad Ali Jaafari lors d’un raid dans la ville irakienne du nord d’Erbil en janvier. Les reportages à l’époque identifiaient M. Jaafari comme le nouveau commandant des gardiens de la révolution.

La confusion était compréhensible, puisque ce M. Jaafari avait précédemment occupé un poste de haut niveau dans les gardiens de la révolution, avec la responsabilité de traiter avec l’Irak.

Mais ce n’est pas le même M. Jaafari qui dirige maintenant les gardiens de la révolution.

Le nouveau commandant en chef des gardiens de la révolution se distingue de son ancien collègue par le surnom d’ « Aziz ».

Diplômé de la prestigieuse École d’Architecture de l’Université de Téhéran, Aziz Jaafari était politiquement actif dans les manifestations anti-chah. C’est un des membres fondateurs de l’influente association islamique de l’Université de Téhéran.

Après la révolution, il a participé à l’assaut de l’ambassade américaine à Téhéran et la crise d’otage qui a suivi.

Pendant la guerre Iran-Irak dans les années 1980, il a été blessé plusieurs fois et a gagné une grande popularité dans les gardiens de la révolution à cause de ses efforts pour fournir aux anciens combattants dans le besoin des prêts et des logements.

Il est en fin de compte devenu officier opérationnel à l’état-major général des gardiens de la révolution et commandant de l’armée de terre, poste qu’il a occupé pendant 16 ans.

« Jaafari est un homme des forces terrestres – c’est sa spécialité », a dit Meir Javedanfar, le coauteur d’un ouvrage récemment publié « le Sphinx Nucléaire de Téhéran : Mahmoud Ahmadinejad et l’Etat de l’Iran. »

« En le nommant, [l’ayatollah »> Khamenei envoie un message aux Etats-Unis que l’Iran prend au sérieux les menaces d’action militaire contre lui et se concentre sur ses forces en cas du conflit. »

L’autre Mohammad Ali Jaafari faisait partie d’une délégation d’officiers de haut rang des gardiens de la révolution qui ont rencontré le Président irakien Jalal Talabani au Kurdistan d’Irak en janvier.

Après que le raid sur un bâtiment dont Téhéran dit qu’il s’agissait de son consulat à Erbil dans le nord de l’Irak, M. Jaafari a été libéré au lieu d’être remis aux troupes américaines. Cinq autres Iraniens emprisonnés dans le raid et sont toujours tenus.

7,062FansLike
1,160FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous