IranIran (actualité)IRAN : Le CNRI met au défi l’AIEA d'inspecter...

IRAN : Le CNRI met au défi l’AIEA d’inspecter un site secret impliqué dans l’adaptation des missiles

-

AFP, 23 septembre – Des experts nord-coréens sont impliqués dans le développement de missiles nucléaires par le régime iranien sur un site qui n’était jusqu’à présent pas répertorié, a affirmé mardi à Vienne le groupe d’opposition en exil Conseil national de la résistance iranienne (CNRI).

"Le nombre d’experts nords-coréens se rendant en Iran pour une période de quelques jours ou de quelques mois pour aider à élaborer les têtes nucléaires se compte par dizaines", a déclaré à la presse Ali Safavi, un porte-parole de cette organisation.

Selon lui, ces experts interviennent "depuis au moins deux ans" sur un site militaire secret à Hemmat dans la région de Khozi, au sud-est de Téhéran, où selon le CNRI sept sociétés iraniennes sont impliquées dans l’adaptation du missile balistique à moyenne portée Shahab-3 à des charges nucléaires.

Le CNRI, qui a affirmé s’appuyer sur des sources "internes au régime", a présenté à la presse des photos par satellite de ce site présumé, alors que se tient cette semaine dans la capitale autrichienne une réunion du Conseil des gouverneurs de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA).

"Nous avons remis ces documents à l’AIEA. Nous la mettons désormais au défi d’inspecter ce site", a déclaré M. Safavi.

L’agence onusienne, qui s’efforce d’établir si le programme nucléaire iranien est strictement civil, ne peut cependant demander à effectuer une inspection sur place que si des matières fissiles y sont suspectées.

Le 22 septembre, l’AIEA avait présenté à ses membres des documents et des photos laissant penser que l’Iran avait tenté de modifier l’ogive du Shahab-3 afin d’y loger une charge nucléaire.

Ces allégations avaient été formellement rejetées par l’ambassadeur iranien auprès de l’agence, Ali Asghar Soltanieh, qui a réaffirmé que le programme militaire iranien était strictement pacifique.

Façade politique de l’organisation des Moujahidine du peuple iranien (OMPI), considérée comme un mouvement terroriste par les Etats-Unis, le CNRI avait révélé en 2002 l’existence des sites nucléaires secrets iraniens de Natanz et d’Arak.

7,062FansLike
1,165FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous