OpinionPresse internationaleEdito du Monde: L'Iran et la Chine

Edito du Monde: L’Iran et la Chine

-

Le Monde: Qu’est-ce qu’une grande puissance ? C’est un pays qui, lorsque la situation l’exige, est capable de défendre des intérêts à long ou moyen terme qui vont à l’encontre de ses intérêts immédiats – ou de ceux qu’il perçoit comme tels. La Chine est-elle une grande puissance ? A la conférence sur le climat à Copenhague, en décembre 2009, elle a privilégié la défense de ses industriels sur celle de la planète. La Chine s’est trouvée en "bonne" compagnie sur ce sujet, aux côtés des Etats-Unis et de l’Inde.

Elle a aujourd’hui l’occasion de prouver son sens des responsabilités sur un dossier crucial pour la sécurité internationale : l’Iran. C’est un test pour Pékin. Aux Etats-Unis, en Europe, au Proche-Orient surtout, à Moscou enfin, on jugera les dirigeants chinois sur cette affaire.

L’enjeu est connu. En dépit de trois séries de sanctions déjà votées par l’ONU contre la République islamique, Téhéran poursuit un programme d’enrichissement de l’uranium qui peut déboucher sur un usage militaire. Le 18 février encore, la prudente Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) soupçonnait l’Iran de travailler à la conception d’une ogive nucléaire. Le temps semble compté avant que la République islamique accède au rang de puissance nucléaire militaire. Ce serait un bouleversement majeur, et particulièrement déstabilisateur au Proche-Orient.

L’importance de l’enjeu – empêcher une course à la prolifération dans la région – conduit l’ONU à envisager une nouvelle série de sanctions. C’est la position de quatre des cinq membres permanents du Conseil de sécurité de l’ONU : Washington, Moscou, Londres et Paris. Il en manque un : Pékin.

La réticence de la Chine a plusieurs raisons ; obsession pékinoise du dogme de la souveraineté nationale – à l’intérieur de ses frontières, un Etat fait ce qu’il veut – assez partagée chez les "émergents" (Brésil, notamment) ; opposition de principe à la pratique des sanctions internationales, dont la Chine a elle-même été la cible ; liens énergétiques très étroits tissés avec l’Iran ; volonté de faire payer aux Etats-Unis le soutien qu’ils apportent à Taïwan, etc.

Mais que pèsent ces considérations face à la perspective qui s’annonce, celle d’un Iran doté de l’arme suprême, qui mènerait pas moins de trois autres pays de la région à s’en équiper à leur tour ? La principale région pétrolifère mondiale serait alors en passe de devenir une zone polynucléaire. L’Iran peut céder sous la pression internationale, les pays arabes et Israël l’ont dit aux dirigeants chinois. Pour eux, l’Iran est un rendez-vous avec l’Histoire.

Article paru dans l’édition du 09.03.10.

7,062FansLike
1,166FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous