IranFemmesDes jeunes filles d’Iran vendues chaque jour au Pakistan

Des jeunes filles d’Iran vendues chaque jour au Pakistan

-

Iran Focus, 2 mars – Au moins 54 jeunes filles et femmes iraniennes, âgées de 16 à 25 ans, sont vendues chaque jour dans les rues de Karachi au Pakistan, selon un rapport soulignant les dernières statistiques.

Le rapport révèle également que le nombre de fugueuses en Iran se monte à 300.000, ajoutant que l’on estime le nombre de femmes vivant dans la misère absolue à plus de huit millions.

Une analyste en matière de question féminine révélait aujourd’hui ces conclusions à une agence de presse. « Selon les enquêtes menées par les analystes, les femmes forment seulement 2% de la force administrative du pays », a déclaré Mahboubeh Moghadam.

« Chaque jour, 54 jeunes filles iraniennes de 16 à 25 ans, sont achetées et vendues à Karachi, et les racines de cette crises viennent de la politique du gouvernement qui a conduit à la misère et à priver la majorité des personnes de leurs droits », a-t-elle ajouté.

Le professeur Donna M. Hughes, experte en études féminines à l’université de Rhode Island aux Etats-Unis, a récemment fait la lumière sur la question du trafic humain. « Les marchands d’esclave profitent de toutes les occasions où les femmes et les enfants sont vulnérables », a-t-elle dit.

« Les destinations populaires des victimes du trafic d’esclaves sont les pays arabes du Golfe persique. Selon un responsable de la justice de la province de Téhéran, les trafiquants visent les filles de 13 à 17 ans, bien que des informations indiquent qu’il y ait des fillettes de 8 et 10 ans, pour les envoyer vers des pays arabes. Un réseau a été démantelé après qu’une fille de 18 ans se soit échappée d’une cave où un groupe de filles était détenu avant son départ vers le Qatar, le Koweït et les Emirats arabes unis. Le nombre d’Iraniennes déportés des pays du Golfe est révélateur de l’ampleur du commerce. »

Hughes a ajouté que « la police a découvert plusieurs réseaux de prostitution et d’esclavage opérant depuis Téhéran qui ont vendu des filles en France, en Grande Bretagne et en Turquie aussi. Un réseau basé en Turquie a acheté des femmes et des filles iraniennes passées clandestinement, leur a donné de faux passeports et les a transportées vers des pays européens et du Golfe. Dans un cas, une jeune fille de 16 ans a été passée clandestinement en Turquie où elle a été vendue pour 20.000 $ à un Européen de 58 ans.»

Moghadam dit que les résultats de ce rapport indiquent que des bandes organisées font passer des femmes et des jeunes filles vers les Etats du sud du Golfe par avion et suggèrent que cette tâche ne doit pas être possible sans un certain feu vert des autorités.

« Le nombre de fugueuses dans le pays est au moins de 300.000. Près de 86% des filles qui s’enfuient de chez elle pour la première fois, finissent par être happée par la prostitution », ajoute-t-elle.

Soulignant le fait que plus de huit millions de femmes vivent dans la misère, Moghadam ajoute que « le nombre de jeunes qui souffrent de problèmes psychologiques en Iran se trouvent actuellement entre huit et dix millions de personnes, la majorité étant des filles. »

Moghadam a noté que l’Iran détient actuellement le taux le plus élevé de suicides au monde, ajoutant que « chaque année, sept mille personne commettent des suicides, la majorité étant des femmes.

Moghadam a également critiqué la manière dont le gouvernement traite les femmes, ajoutant que des libertés élémentaires comme le droit de choisir ses vêtements ou de prendre part à des activités artistiques ou culturelles étaient inexistantes.

7,062FansLike
1,167FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Sanctions, une réponse incontournable aux violations des droits de l’homme par l’Iran et aux violations du JCPOA

Les manifestations en Iran durent depuis plus de deux mois, mi-septembre, une jeune femme kurde est décédée après avoir...

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à l'échelle nationale depuis la mi-septembre. Les autorités agissent contre les...

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Doit lire

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à...

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous